Laïcité: «1905 a été le moment le moins identitaire du républicanisme français»

Par

Entretien avec le philosophe Jean-Yves Pranchère, sur les différents camps qui s’affrontent autour de la laïcité à la française. La loi de 1905: un principe d’unité ou de séparation ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’hommage national à Samuel Paty n’était pas encore rendu, que la discussion publique portait déjà sur la défense de la laïcité. Le 25 octobre, une tribune a d’ailleurs été publiée par Le Journal du dimanche, réclamant une restauration de « l’édifice laïque » en France. Parmi la liste des signataires, on trouve de nombreux contempteurs de l’Observatoire de la laïcité, dont la direction a été remise en cause par des membres de l’exécutif au prétexte que « la menace contre la République a radicalement changé ».