Submergé par la vague, Macron reconfine

Par

Après avoir longtemps assuré que la situation était sous contrôle et que tout était prêt en cas de recrudescence de l’épidémie, l’exécutif a finalement choisi de reconfiner l’ensemble du territoire à compter de vendredi et pour un mois. Une mesure qui signe l’échec de sa stratégie initiale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«La décision a été prise » dans la matinée, comme l’a confirmé en milieu de journée le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, mais il a fallu attendre 20 heures pour qu’Emmanuel Macron informe les Français de ses choix. Mercredi 28 octobre, le président de la République a annoncé la mise en place d’un nouveau confinement sur l’ensemble du territoire – avec des adaptations en outre-mer – à compter de vendredi et jusqu’au 1er décembre minimum. « Nous sommes submergés par l’accélération soudaine de l’épidémie », a-t-il affirmé, en soulignant que le virus « semblait gagner en force » à l’approche de l’hiver et de la baisse des températures.