mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Mediapart mar. 9 févr. 2016 9/2/2016 Dernière édition

Les dessous de la fortune d'Alexandre Guérini

30 janvier 2013 | Par Louise Fessard

En 1990, l'office HLM des Bouches-du-Rhône, présidé par Jean-Noël Guérini, attribue un marché de plus de 5 millions d'euros à une société inconnue au bataillon, la Somedis, qui était en outre la plus disante. Or, selon des témoignages recueillis par les gendarmes en 2011, le vrai fondateur de cette société n'est autre qu'Alexandre Guérini, qui la revendra, dix ans plus tard, 33,3 millions d'euros à Veolia.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le sénateur (PS) Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône et mis en examen dans une affaire des marchés truqués, a-t-il en 1990 favorisé l'obtention par son frère d'un important marché de nettoyage de l'office HLM dépendant du département ? En juillet 2012, Mediapart s’était penché sur ce marché public de plus de 5 millions d’euros attribué en 1990 par l’Office HLM des Bouches-du-Rhône, alors présidé par le conseiller général Jean-Noël Guérini, à une société aixoise fraîchement créée, la Somedis.