Ahmed, 8 ans, au commissariat pour «apologie du terrorisme»

Par

Un enfant de 8 ans a été entendu le 28 janvier 2015 au commissariat de Nice, avec son père, pour « apologie du terrorisme » à la suite de propos tenus à l'école primaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ahmed (le prénom a été changé), un enfant de 8 ans, a été auditionné au commissariat de Nice avec son père mercredi 28 janvier 2014 pour apologie du terrorisme. Il lui est reproché d’avoir refusé de faire la minute de silence au lendemain de l'attentat à Charlie Hebdo le 8 janvier et d'avoir tenu des propos de solidarité avec les auteurs des attentats. C’est le directeur de son école, à Nice, qui, le 21 janvier, a signalé à la police l’élève de CE2.