Hollande renoue avec la « Troisième alliance »

Par

Mediapart a retrouvé l’origine du « cap » élyséen exprimé jeudi soir sur France 2. Ce fameux « hollandisme » était déjà tout entier contenu dans un ouvrage de Max Gallo publié en 1984, « discuté et enrichi » par le jeune énarque François Hollande. Retour vers le futur, où l'on voit déjà érigé le « bricolage pragmatique » en référence de gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chassez le naturel, il revient au (Max) Gallo. Jeudi soir, à la fin de son entretien avec David Pujadas, sur France 2, le président de la République a tenté en quelques mots de définir le « hollandisme » : « Ce n'est pas à moi de le dire, mais à d'autres de le comprendre. (…) Je trouve qu'en ce moment, les radicalités, une montée des excès, une violence que je constate dans la rue, et qu'on constate aussi dans l'expression. Je ne veux pas de cette République. Ma République, elle doit être exemplaire et apaisée. »