Santé mentale étudiante: la ligne d’écoute soutenue par le gouvernement ne suffit pas

Par

Pour lutter contre le mal-être qui règne dans de nombreuses facs, les ministères de la santé et de l’enseignement supérieur soutiennent la montée en puissance de Nightline, une ligne d’écoute par et pour les étudiants. Au grand dam de certains psychologues. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Bonsoir Nightline, je t’écoute. » Tous les soirs, de 21 heures à 2 h 30 du matin, des étudiants bénévoles de Nightline à Paris, Saclay, Lille et Lyon répondent aux étudiants stressés, déprimés, seuls.