Benalla: une zone d’ombre dans les comptes de campagne de Macron

Par

Selon Le Monde, des versements à des membres du service d’ordre du candidat à la présidentielle auraient échappé au contrôle de la CNCCFP. Des anciens du SO évoquent d’autres bizarreries dans la gestion des notes de frais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 10 décembre 2016, Emmanuel Macron réussit sa démonstration de force. Le candidat à l’élection présidentielle réunit, selon son équipe, 15 000 personnes porte de Versailles, à Paris. Ce succès est aussi celui d’Alexandre Benalla, tout juste nommé directeur de la sûreté et de la sécurité d’En Marche !