Une cinquantaine de personnes jugées après le G7 de Biarritz

Par
Un total de 119 personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre des manifestations organisées en marge du sommet du G7 le week-end dernier à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) et une cinquantaine seront jugées, a annoncé jeudi le procureur de Bayonne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Un total de 119 personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre des manifestations organisées en marge du sommet du G7 le week-end dernier à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) et une cinquantaine seront jugées, a annoncé jeudi le procureur de Bayonne.