Blackface à l’Opéra de Paris

Par

L’Opéra de Paris programme la Traviata de Verdi. Pour jouer le rôle d’une servante, le metteur en scène fait appel à une mezzo-soprano blanche « grimée » en femme noire. Une pratique raciste qui date du XIXe. À l’Opéra, on ne voit pas où est le problème.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Opéra de Paris programme la Traviata de Verdi. Pour jouer le rôle d’une servante, le metteur en scène fait appel à une mezzo-soprano blanche « grimée » en femme noire. Une pratique raciste qui date du XIXe. À l’Opéra, on ne voit pas où est le problème.