Naomi Klein: «Le monde que nous souhaitons»

Par

Pour ce sixième et dernier épisode, l'essayiste explique pourquoi la mobilisation citoyenne des « lignes rouges » est plus que jamais d'actualité, malgré la signature d'un accord au Bourget.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Essayiste, activiste : Naomi Klein est l'une des critiques les plus populaires et les plus écoutées de la mondialisation néolibérale et des régressions autoritaires qui l'accompagnent. Après La Stratégie du choc sur le capitalisme du désastre, qui prospère sur les violences infligées aux sociétés (cataclysme, putschs, effondrements politiques…), elle a publié en 2014 Tout peut changer, qui décrit à quel point le dérèglement climatique impose une épreuve vitale au système capitaliste. Pendant toute la COP21, elle tient un blog vidéo sur Mediapart.

Pour ce sixième et dernier épisode de son vidéo-blog sur Mediapart, Naomi Klein explique pourquoi la mobilisation citoyenne des « lignes rouges » (notre portfolio ici) est plus que jamais d'actualité, malgré la signature d'un accord au Bourget.

Naomi Klein, le vidéo-blog de la COP n°6

Naomi Klein: «On force des pays à accepter leur destruction»

Cinquième épisode : à quelques heures de la fin des négociations, l’essayiste canadienne revient sur un point essentiel des négociations sur lequel les pays riches ont gagné : celui des pertes et dommages.

Naomi Klein, le vidéo-blog de la COP n°5
 

Naomi Klein: «Pendant la COP, les négociations commerciales se poursuivent»

Quatrième épisode : Naomi Klein relève un étrange paradoxe. Alors qu'à la COP les États-Unis se battent pour éviter un accord juridiquement contraignant sur le climat, en coulisses, les négociations en cours sur les traités commerciaux entre les États-Unis et l'Europe, par exemple, se poursuivent. Et dans ces cas-là, les États-Unis sont favorables à des accords juridiquement contraignants. (Merci à la librairie Quilombo qui nous a accueillis. Tournage, réalisation et photos : À-vif (s), traduction : Thomas Cantaloube.)

Naomi Klein, le vidéo-blog de la COP n°4

Naomi Klein, Jade Lindgaard: loin de la COP, le procès des pétroliers

Aujourd'hui, l'essayiste canadienne dialogue  avec notre journaliste, Jade Lindgaard : à mi-temps de la COP, le point sur le projet d'accord, et sur les différents événements qui ont lieu en dehors de la bulle du Bourget, en particulier le procès du pétrolier Exxon, monté à Montreuil, au sein du Sommet des peuples pour le climat, à l'initiative de l'activiste américain Bill Mc Kibben. Troisième épisode de notre vidéo-blog COP21, en partenariat avec The Nation. Nous remercions le café-librairie Michèle Firk, à la Parole errante, à Montreuil, d'avoir accueilli le tournage de cette séquence. Réalisation : Jean-Paul Duarte et Jean de Peña du collectif À-vif(s). Traduction : Thomas Cantaloube.

Troisième vidéo-blog de Naomi Klein

2 décembre : «Pas besoin de miracle, nous voulons une vraie démocratie»

Deuxième épisode : Naomi Klein revient sur le Leap Manifesto (« Un grand bond vers l'avant »), large mouvement politique lancé au Canada pendant la dernière campagne électorale. Son but : militer pour un Canada alimenté à 100 % par les énergies renouvelables, où les emplois offerts par une telle transition sont aussi conçus pour éliminer les inégalités. L’appel du Leap Manifesto est visible iciTourné et réalisé par À-vifs. Propos recueillis par Jade Lindgaard. En partenariat avec l'hebdomadaire américain de gauche The Nation

Deuxième vidéo-blog de Naomi Klein

 

29 novembre. «Cette manifestation est un geste de défi»

Premier épisode : les manifestations interdites du 29 novembre. Tourné et réalisé par À-vifs. Propos recueillis par Jade Lindgaard. En partenariat avec l'hebdomadaire américain de gauche The Nation

Naomi Klein, le vidéo-blog de la COP n°1

À propos de Naomi Klein sur Mediapart, lire :

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

La réalisation de ces six vidéo-blogs a été assurée par Jean de Peña et Jean-Paul Duarte, du collectif À Vif(s).