Immigration: Manuel Valls se fait tout petit

Manuel Valls présente vendredi le bilan de sa politique migratoire. Le premier flic de France est aussi le ministre de l’immigration, de l’asile et de l’intégration. Alors qu'il y a urgence, des projets de loi dorment au ministère, en attendant les municipales. L'« apaisement » est devenu immobilisme.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le premier flic de France est aussi le ministre de l’immigration, de l’asile et de l’intégration. Mais c’est moins visible. Ce vendredi 31 janvier, place Beauvau, il doit délaisser pour une fois ses habits de représentant des policiers et organiser une conférence de presse pour dresser le bilan de sa politique migratoire. Un tout petit bilan.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal