A Toulouse, des agents du CHU font cause commune avec ceux des Ehpad

Par Elsa Sabado

À Toulouse, les grévistes du CHU ont gonflé les rangs de la manifestation organisée mardi 30 janvier pour réclamer davantage de moyens pour les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. Des familles de résidents et des soignants ont fait le même constat: le système de soins ploie sous le coup des politiques d'austérité. Reportage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Toulouse (Haute-Garonne), correspondance.– « Ne balance pas mes vieux. » Patricia Calmettes, la femme-sandwich qui porte cet écriteau devant le conseil général de la Haute-Garonne, à Toulouse ce 30 janvier 2018, au milieu de la manifestation de 400 agents et salariés des Ehpad et du CHU de Toulouse, sait de quoi elle parle. Malgré l'Alzheimer de son père, ses parents ne voulaient pas être placés en maison de retraite.