Des mesures trop tardives pour remonter aux sources du variant indien en France

Par

Cinq premiers cas de voyageurs venant d’Inde porteurs du variant préoccupant sont dénombrés au 30 avril. L’arrivée massive de ressortissants en provenance de ce pays avant la mise en place de restrictions laisse présager qu’il se propage déjà dans l’Hexagone, malgré la traque enclenchée. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était attendu : l’inquiétant variant dit indien avait déjà été repéré dans au moins dix-sept pays dans le monde. Trois premiers cas de porteurs de ce variant ont d’abord été détectés en France métropolitaine, comme annoncé le 29 avril.