Pour le Conseil d’Etat, les épreuves de BTS en présentiel ne sont pas un danger pour les étudiants

Par

Vendredi, le recours d'étudiants pour l’annulation des examens en présentiel a été rejeté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Honteux », « hallucinant », « scandaleux », « inadmissible », « incompréhensible »… Sur les réseaux sociaux, les adjectifs d’étudiants en colère étaient nombreux pour qualifier la décision du Conseil d’État, rendue vendredi, concernant la tenue des examens de BTS.