Pour le Conseil d’Etat, les épreuves de BTS en présentiel ne sont pas un danger pour les étudiants

Vendredi, le recours d'étudiants pour l’annulation des examens en présentiel a été rejeté.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

«Honteux », « hallucinant », « scandaleux », « inadmissible », « incompréhensible »… Sur les réseaux sociaux, les adjectifs d’étudiants en colère étaient nombreux pour qualifier la décision du Conseil d’État, rendue vendredi, concernant la tenue des examens de BTS.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal