Comment Valérie Pécresse prépare déjà la présidentielle de 2022

Par

À la tête de l'Île-de-France, première région de France, Valérie Pécresse (LR) veut en faire la vitrine qu’elle compte défendre à la présidentielle de 2022, au point de risquer un mélange des genres entre ses fonctions et son mouvement Libres!. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C’est une responsabilité particulière de diriger une telle région : l’Île-de-France doit être moteur pour la France. » À la tête de la Région Île-de-France depuis deux ans et demi, Valérie Pécresse veut en faire la vitrine de la « droite moderne » qu’elle souhaite incarner face à Laurent Wauquiez. Une « droite post-Macron », qu’elle entend bien défendre à la prochaine élection présidentielle de 2022, en lieu et place du président de LR, qu’elle juge déjà à moitié carbonisé.