Jean-Marie Le Pen désavoué dans le vote par correspondance des militants FN

Par

Plus de 90 % des adhérents du Front national ont voté pour la suppression de la présidence d'honneur occupée par le fondateur du parti, conformément au souhait de sa fille Marine. Mais Jean-Marie Le Pen conserve ses fonctions, ce scrutin par correspondance ayant été jugé illégal. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les adhérents du Front national se sont prononcés mercredi à une large majorité en faveur de la suppression de la présidence d'honneur du parti, poste occupé jusqu'à présent par Jean-Marie Le Pen, engagé dans une guerre ouverte avec sa fille depuis plusieurs mois.