Sécurité renforcée en Europe dans les trains et gares

Par

Des ministres et responsables de huit pays européens, de l'Union européenne et de la Suisse, ont décidé samedi de renforcer la sécurité dans les trains et les gares et demandé une modification des règles de Schengen, huit jours après la tentative d'attaque d'un train Amsterdam-Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre français de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, a cité quatre leviers : davantage de contrôles d'identité et des bagages dans les gares et les trains, davantage de patrouilles dans les trains internationaux, un travail sur la généralisation des billets nominatifs pour ces trains ainsi que sur une éventuelle autorisation pour les polices ferroviaires de consulter des bases de données "pertinentes".