Interpellations un mois après la fusillade d'Ollioules

Par
Cinq personnes soupçonnées d'être impliquées dans la fusillade qui a fait trois morts dont une touriste de 58 ans le 28 juillet dernier à Ollioules, dans le Var, ont été présentées vendredi devant un juge, a-t-on appris auprès du parquet de Marseille, qui a requis leur placement en détention provisoire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSEILLE (Reuters) - Cinq personnes soupçonnées d'être impliquées dans la fusillade qui a fait trois morts dont une touriste de 58 ans le 28 juillet dernier à Ollioules, dans le Var, ont été présentées vendredi devant un juge, a-t-on appris auprès du parquet de Marseille, qui a requis leur placement en détention provisoire.