Le nouveau dispositif de surveillance du net prêt à entrer en vigueur

Par

La veille de Noël, le gouvernement a publié le décret d'application de l'article 20 de la loi de programmation militaire votée il y a un an. Ce texte étend, les interceptions de communication sur internet et notamment la collecte des « données de connexion ». Il est critiqué par la CNIL et la CNCIS, la commission chargée de contrôler les interceptions de sûreté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement a publié, à la veille de la fête de Noël, le décret d’application du controversé article 20 de la loi de programmation militaire (LPM) adoptée il y a un an et visant à renforcer la surveillance d’internet, comme le rapportait dès vendredi 26 décembre le site NextInpact.