Une infirmière tuée à Gaza, la responsabilité d'Israël pointée

Par

Avec orensic Architecture, le New York Times interroge, en analysant un millier de photos et de vidéos, la responsabilité de l'armée israélienne dans la mort d'une soignante bénévole, le 1er juin 2018 à Gaza.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rouzan Al-Najar, jeune soignante bénévole, est morte le 1er juin 2018 sous les tirs de l'armée israélienne, alors qu'elle allait porter secours, vêtue de sa blouse blanche, aux Palestiniens qui protestaient contre le blocus de la bande de Gaza, en Palestine.