« L’impasse de la gauche a été coproduite par la Primaire populaire et les partis »

Au lendemain des résultats de la Primaire populaire, entretien avec le politiste Guillaume Gourgues. Sévère avec la démarche, il pointe également le « vide » laissé par les partis, qui ne sont plus en phase avec certaines fractions de leur électorat le plus mobilisé, sans parler des milieux populaires. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dimanche soir, les résultats de la Primaire populaire sont tombés. Sans surprise, Christiane Taubira a réuni le plus d’appréciations positives et a donc décroché l’investiture de ce processus inédit, monté à l’origine pour pousser à l’union des gauches (lire notre article).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal