Les élus franciliens dénoncent les méthodes de Bolloré sur l'Autolib'

Par
Le Syndicat mixte Autolib' Vélib' Métropole (SAVM) chargé du suivi de la délégation de service public confiée à Bolloré pour la gestion des voitures électriques en libre-service Autolib', a dénoncé jeudi les méthodes de l'industriel, qui a réclamé une importante somme pour éponger le déficit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Syndicat mixte Autolib' Vélib' Métropole (SAVM) chargé du suivi de la délégation de service public confiée à Bolloré pour la gestion des voitures électriques en libre-service Autolib', a dénoncé jeudi les méthodes de l'industriel, qui a réclamé une importante somme pour éponger le déficit.