Au RN, deux candidatures pour une seule ligne : celle de Marine Le Pen

Après le maire de Perpignan Louis Aliot fin juillet, le président par intérim du RN, Jordan Bardella, a officialisé sa candidature à la tête du parti d’extrême droite. Quel que soit le résultat du scrutin interne de novembre, le mouvement restera à la main de Marine Le Pen.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Et de deux. Sans surprise, Jordan Bardella, le président par intérim du Rassemblement national (RN), a officialisé mercredi 31 août sa candidature pour conserver la présidence du mouvement d’extrême droite, dont il assurait l’intérim depuis le début de la campagne présidentielle de Marine Le Pen.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal