Sacha Ghozlan (UEJF): «L’université n’est plus un rempart à la haine antisémite»

Par

Depuis quelques mois, les actes antisémites se multiplient dans les établissements d’enseignement supérieur. Une jeune étudiante en médecine vient de déposer une plainte pour injures antisémites contre des camarades de promotion. Le président de l’Union des étudiants juifs de France est inquiet. Il alerte sur une banalisation de ces actes, et notamment de la haine en ligne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des « blagues » sur la Shoah, des saluts hitlériens, des lancers de kippa. Des mois durant, Rose, une étudiante en deuxième année de médecine à l’université de Paris XIII, a subi un harcèlement antisémite de la part de huit camarades d’université.