Dossier Public-privé : les liaisons dangereuses

La présidence Macron a encore accru l’effacement de la frontière entre l’intérêt public et l’argent privé. Le recours aux coûteuses entreprises de conseil, qui ont remplacé des administrations fragilisées, devient monnaie courante. Les allers-retours entre les deux mondes se multiplient et sont même encouragés, sans que la commission de déontologie ni quiconque n’y trouve à redire.

L’ambassadeur Gérard Araud sanctionné après son départ chez NSO Group

Gérard Araud lors de la réception de François Hollande à Washington en novembre 2015. © Photo Nicholas Kamm / AFP
Le Quai d’Orsay a infligé une sanction financière symbolique à Gérard Araud, ancien ambassadeur de France en Israël et aux États-Unis. Le diplomate n’avait pas sollicité d’autorisation avant de rejoindre plusieurs entreprises étrangères, dont NSO Group, concepteur du logiciel espion Pegasus.

Antoine Vauchez : « La déconnexion avec les citoyens nourrit la désaffection du politique »

Politique

Paris, le 9 juin 2021. Sur la porte de la réunion hebdomadaire du cabinet du président de la République dans la salle des fêtes du palais de l'Elysée. © Photo Ludovic Marin / Pool / AFP
Dans un récent ouvrage, le sociologue Antoine Vauchez revient sur le mot « public ». Un terme clé, selon lui, pour le fonctionnement de la démocratie mais qui n’a cessé de perdre de son sens face à de nouveaux modes de gouvernement qui ont fait sauter les frontières avec les intérêts privés au détriment des citoyens. Entretien.

Affaire McKinsey : enquête ouverte pour blanchiment aggravé de fraude fiscale

France

Conférence de McKinsey pendant le forum économique de Davos en 2018. © McKinsey
Le Parquet national financier a ouvert fin mars une enquête pour des soupçons de « blanchiment aggravé de fraude fiscale » concernant la société de conseils McKinsey, qui a bénéficié depuis 2017 de contrats contestés avec l’État.

La préfète de la région Centre visée par une enquête pour « prise illégale d’intérêts »

Justice

La préfecture de région Centre-Val de Loire a été perquisitionnée, mardi, dans le cadre d’une enquête ouverte par le Parquet national financier. Mediapart avait révélé, fin janvier, que la préfète Régine Engström, débauchée chez le promoteur Nexity par Emmanuel Macron, avait soutenu un projet immobilier porté par son ancien employeur contre la position de services de l’État.

Prestations offertes et jeux d’influence : révélations sur McKinsey et Emmanuel Macron

France

Le cabinet de conseil, au cœur de la polémique pour avoir bénéficié depuis 2017 de contrats contestés, a travaillé gratuitement pour Emmanuel Macron dès son arrivée au ministère de l’économie. Des consultants de McKinsey révèlent à Mediapart la stratégie d’influence qui a alors été déployée autour du futur président de la République.

Cabinets de conseil : le boulet d’Emmanuel Macron

France

L’affaire McKinsey, mise en lumière par un récent rapport sénatorial, est devenue un sujet politique de campagne, dont Emmanuel Macron peine à se défaire. Et pour cause : elle révèle la nature profonde de son exercice du pouvoir et de sa conception de l’État.

Pantouflage : des candidats de gauche veulent tuer la « mafia légale » des élites

Présidentielle 2022. Au fil des programmes (3/21)

Autrefois décrié, le pantouflage, qui consiste pour les hauts fonctionnaires à faire des allers-retours entre public et privé, est désormais plus que normalisé, valorisé, notamment par le pouvoir en place. Certains candidats de gauche préconisent de l’interdire pour lutter contre les conflits d'intérêts.

Cabinets de conseil : une commission d’enquête sénatoriale dénonce un « phénomène tentaculaire » au sein de l’État

Politique

Au ministère de l'économie et des finances à Paris. © Photos Sébastien Calvet / Mediapart
En 2021, l’État a payé plus d’un milliard d’euros de prestations à des cabinets de conseil. Dans un rapport publié jeudi, une commission d’enquête sénatoriale s’alarme et appelle à encadrer le recours, opaque, à ces consultants privés. Scandale dans le scandale, elle accuse en outre McKinsey d’optimisation fiscale.  

Tous les articles

L’ex-adjoint à l’urbanisme d’Hidalgo visé par une enquête du parquet national financier

Conflits d'intérêts

Le parquet national financier a ouvert une enquête pour prise illégale d’intérêt contre l’ex-adjoint à l’urbanisme et artisan de la victoire d’Hidalgo aux municipales. Après son départ de la mairie de Paris, Jean-Louis Missika avait accepté des missions de conseil dans des groupes immobiliers auxquels il avait attribué des marchés. 

À l’Élysée, le conflit d’intérêts qui passe comme une lettre à la poste

Élysée

En mars 2020, la présidence de la République a nommé à la tête de son service de la correspondance un ancien du groupe de conseil informatique Capgemini. Le nouveau responsable a immédiatement fait appel à son ancien employeur en tant que consultant.

L’ex-adjoint à l’urbanisme de Hidalgo pris en flagrant délit de pantouflage dans l’immobilier

Conflits d'intérêts

Jean-Louis Missika, artisan de la victoire d’Anne Hidalgo aux municipales, vient de démissionner d’une mission de conseil qu’il avait intégrée au sein du groupe Novaxia, lauréat de plusieurs appels à projets lancés par la mairie de Paris. Il avait été pris la main dans le sac par une opposante qui dénonce une situation de conflit d’intérêts.

L’ex-ambassadeur star Gérard Araud rattrapé par la Haute Autorité pour la transparence

Transparence

Depuis 2019, l’ancien ambassadeur de France aux États-Unis vend des prestations de conseil à des sociétés privées dans des « conditions irrégulières », sans en avoir référé à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Parmi ses employeurs : le groupe israélien NSO, concepteur du logiciel espion Pegasus.

Le Sénat restreint le champ de la « prise illégale d’intérêts »

Justice

Profitant de l’examen de la loi « confiance dans l’institution judiciaire », la droite sénatoriale a fait passer un amendement assouplissant le délit de « prise illégale d’intérêts ». Le gouvernement, empêtré dans l’affaire Dupond-Moretti, n’a pas moufté.

Accenture et McKinsey embauchés par l’Etat pour faire un milliard d’économies

Économie

Bercy vient de confier à Accenture et McKinsey l’élaboration d’un plan d’économies d’au moins un milliard d’euros d’ici 2022, d'après nos informations. Ces deux cabinets profitent déjà des carences de l’État dans la gestion de la crise sanitaire.

Covid-19: les conseillers du pouvoir face aux conflits d’intérêts

France

Plusieurs médecins des deux conseils scientifiques qui accompagnent le gouvernement sur les choix stratégiques à faire pour affronter le Covid-19 ont des liens d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique. Certains labos ont, selon nos informations, dépensé des dizaines de milliers d’euros. Des règles de déport sont en discussion.

Le communicant de Le Drian conseillait aussi l’oligarque Rybolovlev

Corruption

Sacha Mandel, communicant parmi les plus influents de la place de Paris, a été le conseiller du ministre de la défense lors du quinquennat de François Hollande. Au même moment, il a aussi offert ses services au patron russe de l’AS Monaco, aujourd’hui au cœur d’une immense affaire de corruption.