Israël-Palestine: les testaments de Kerry et Obama

Par

En l’espace de cinq jours fin décembre 2016, les États-Unis ont pris, dans le conflit israélo-palestinien, deux initiatives diplomatiques spectaculaires. Mais elles surviennent huit années trop tard et juste avant l’arrivée de l’administration Trump, une des plus inquiétantes de l’histoire américaine, qui pourrait faire le jeu d’Israël.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En l’espace de cinq jours, les États-Unis viennent de prendre, dans le conflit israélo-palestinien, deux initiatives diplomatiques spectaculaires. Décidées au début du double mandat de Barack Obama, en 2009, ou à l’occasion d’un des multiples moments de grande tension, voire d’affrontements, qui ont jalonné ces huit années, ces deux initiatives auraient manifesté la détermination et le courage politique de l’administration Obama, face à ce dossier épineux.