La réalité de la guerre française au Mali commence à apparaître. Dans un rapport d'enquête rendu public ce vendredi 1er février, l'ONG Amnesty International détaille de nombreuses exactions ou tirs aveugles commis par l'armée française, l'armée malienne, comme par les groupes islamistes. Civils tués lors d'une frappe aérienne à Konna ; exécutions extrajudiciaires, disparitions, recrutements d'enfants-soldats : Mediapart publie ci-dessous la totalité de ce rapport.