Emmanuel Macron ne veut plus rapatrier les djihadistes français

Par

« Il n’y a pas un programme de retour des djihadistes qui est aujourd’hui conçu », a assuré Emmanuel Macron lors d’un débat mardi avec des élus de la région Grand Est à l’Élysée. Pourtant, les services des ministères des affaires étrangères, de la défense, de l’intérieur et de la justice travaillaient bien depuis l’automne 2018 au retour des djihadistes détenus par les Kurdes de Syrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n’y a pas, il n’y a jamais eu de programme de retour des djihadistes français. Fermez le ban. Mardi, le chef de l’État recevait des élus de la région Grand Est pour un débat à l’Élysée. La question du rapatriement des djihadistes s’est invitée au menu de la conversation.