«Modi a désinhibé les Indiens»

Par

Aküm Longchari, directeur du Morung Express, l'un des principaux quotidiens de l’État indien du Nagaland.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.


Nous avons rencontré Aküm Longchari le 20 mars 2017 dans les locaux de son journal, dans la ville de Dimapur, dans le cadre d'un reportage sur la question identitaire au Nagaland, petit Etat du nord-est de l'Inde collé à la frontière birmane. Aküm Longchari est consultant pour plusieurs facultés et organisations internationales oeuvrant pour la paix en Asie du sud. Il est titulaire d'un doctorat de l'université d'Armindale (Nouvelle Galle du Sud, Australie) et d'une maîtrise de l'université d'Harrisonburg (Virginie, Etats-Unis) en gestion des conflits. En 2005, il a fondé le Morung Express, seul quotidien financièrement indépendant de l’État indien du Nagaland (diffusion : 14 000 exemplaires par jour pour une région de 2 millions d'habitants). En 2016, il a publié un ouvrage chez HPH Books : "Self Determination, A Resource for JustPeace" (360 pages), préfacé par John Paul Lederach, professeur ès processus de paix internationaux à l'université de Notre Dame (Indiana, Etats-Unis).