En Chine, une rébellion sur la Toile relaie des émeutes dans un village

Par
A un mois des JO et froissés par une dépêche de l'agence officielle Xinhua, les internautes chinois ont réussi par leur mobilisation et la circulation d'informations à faire de récentes émeutes une affaire d'Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Samedi 28 juin, le village de Weng'An, dans la province de Guizhou en Chine, a été le théâtre de violentes émeutes à la suite d'une enquête sur la mort d'une jeune fille. Rendant brièvement compte des événements, une dépêche courte et moralisatrice de l'agence officielle Xinhua demandant au peuple de s'en tenir à la version officielle de la police, qui avait conclu à un suicide par noyade, a choqué l'opinion publique.