La Cour suprême kényane invalide la victoire d'Uhuru Kenyatta

Par
La Cour suprême du Kenya a invalidé vendredi la victoire du président sortant, Uhuru Kenyatta, à l'issue du scrutin du 8 août dernier en raison d'irrégularités et ordonné la tenue d'un nouveau vote dans les deux mois à venir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NAIROBI (Reuters) - La Cour suprême du Kenya a invalidé vendredi la victoire du président sortant, Uhuru Kenyatta, à l'issue du scrutin du 8 août dernier en raison d'irrégularités et ordonné la tenue d'un nouveau vote dans les deux mois à venir.