L'Union européenne finance massivement l'industrie sécuritaire

Par

Deux ONG se sont plongées dans les programmes de recherche financés par l'UE afin de développer de nouveaux outils de surveillance, de fichage ou de collaboration policière entre les États membres. La plupart de ces projets sont noyautés par les grandes industries du secteur qui en tirent des dizaines de millions d'euros de bénéfices.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux ONG européennes, Statewatch et le Transnational Institute, ont publié jeudi 31 août un rapport détaillant le financement massif par les institutions européennes des industriels de la sécurité et dénonçant les liens incestueux entre ces sociétés et l’Union européenne.