Climat: la COP25 s’ouvre à Madrid, en attendant Glasgow

Par

Le sommet de l’ONU sur le climat démarre lundi en Espagne et pour deux semaines. Des sujets techniques sont à l’ordre du jour. De fait, il faudra attendre 2020, et la COP de Glasgow, pour espérer voir les États rehausser leurs ambitions. Il y a pourtant urgence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si l’on notait les rendez-vous internationaux sur le climat selon les mêmes critères que la performance énergétique des réfrigérateurs, il y a de fortes chances que la COP25 – la 25e conférence annuelle de la convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique –, qui se tient du 2 au 13 décembre à Madrid, se termine avec une note inférieure à C. Même les observateurs les plus optimistes n’en attendent pas grand-chose, estimant, au mieux, qu’il s’agit d’une COP de transition avant la COP26, à Glasgow, en novembre 2020.