Obama remporte le prix de la traque de Ben Laden

La traque de Ben Laden aura duré quinze ans. Dès 1996, sous Clinton, une cellule de la CIA fut créée pour le pourchasser. En bon candidat pour sa réélection, Obama n'a pas raté l'occasion de tirer la couverture à lui.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À l'exception des premières années, la traque d'Oussama Ben Laden a été autant une affaire politique qu'une question militaire: de Bill Clinton lançant des missiles de croisière sur un camp supposé héberger le leader terroriste en Afghanistan, mais aussi sur une usine au Soudan, en plein cœur de l'affaire Lewinsky (le commentateur américain Christopher Hitchens parla à l'époque d'«armes de distraction massive») ; en passant par George W. Bush qui renforça sa réputation de cow-boy au stetson bas sur le front à coups de maximes telles que «Je veux Ben Laden mort ou vif» ou «Je vais enfumer les terroristes pour les faire sortir de leurs grottes!»; jusqu'à Barack Obama qui, lors de son allocution annonçant la mort de l'ennemi numéro un des Etats-Unis, prit bien soin de préciser: «Peu de temps après ma prise de fonction, j'ai demandé au directeur de la CIA de faire de la mort ou de l'appréhension de Ben Laden notre première priorité dans la lutte contre Al Qaïda.»

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

Asie
La Chine, le vrai pays de la « cancel culture »
L’arrivée au pouvoir de Xi Jinping il y a près de dix ans a été marquée par un durcissement du contrôle du débat public en Chine, en particulier sur les réseaux sociaux. Les critiques de la politique « zéro Covid » ou de la guerre déclenchée en Ukraine par l’allié russe viennent d’en faire les frais.
par François Bougon
France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)
Attentats du 13-Novembre : les grands entretiens — Entretien
Les confidences du commissaire des services secrets en charge des attentats du 13-Novembre
Le commissaire divisionnaire SI 562 – le nom de code le désignant – a dirigé la section chargée des enquêtes judiciaires liées au terrorisme islamique à la DGSI, entre 2013 et 2020. Il offre à Mediapart une plongée inédite dans les arcanes du service de renseignement.
par Matthieu Suc
L’affaire PPDA — Parti pris
L’affaire PPDA, ou tout le chemin qu’il reste à parcourir
L’affaire Patrick Poivre d’Arvor est symptomatique de la culture de l’impunité et de la tolérance sociale qui a longtemps prévalu, notamment dans les entreprises, concernant les comportements sexuels problématiques. Elle est aussi le reflet du chemin qu’il nous reste à parcourir.
par Lénaïg Bredoux et Marine Turchi

Nos émissions