« Rafale Papers » : la justice ouvre une enquête, un nouveau cadeau de Dassault découvert

Selon nos informations, une information judiciaire pour « corruption » et « favoritisme » a enfin été ouverte sur la vente des Rafale à l’Inde. Mediapart révèle aussi que Dassault a fait une énorme faveur financière à son partenaire local Anil Ambani, très proche du premier ministre indien.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est l’un des dossiers judiciaires les plus sensibles du pôle financier parisien. Comme nous l’a confirmé le Parquet national financier (PNF), le tribunal judiciaire de Paris a ouvert le 14 juin une information judiciaire, confiée à un juge d’instruction, sur la vente par la France à l’Inde de 36 chasseurs Rafale de Dassault en 2016.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal