Affrontements au Zimbabwe après l’annonce des résultats des élections législatives

Par et

Trois personnes ont été tuées mercredi dans les rues d’Harare, capitale du Zimbabwe, où des soldats ont été déployés après qu'une manifestation de partisans de l'opposition a dégénéré en affrontements avec les forces de sécurité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Trois personnes ont été tuées mercredi dans les rues d’Harare, la capitale du Zimbabwe, où des soldats ont été déployés après qu'une manifestation de partisans de l'opposition a dégénéré en affrontements avec les forces de sécurité. Des rafales d'armes automatiques ont été entendues et un hélicoptère de l'armée a également été vu au-dessus de la ville, où les forces de sécurité ont fait usage de grenades lacrymogènes et déployé des blindés pour disperser les manifestants.