Onu: Ban Ki-moon « consterné » par les exécutions saoudiennes

Par

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est dit « consterné » par l'exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr al-Nimr et de 46 autres personnes en Arabie saoudite et a appelé au calme et à la retenue, notamment après l'invasion de l'ambassade de l'Arabie saoudite à Téhéran par des manifestants. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'Arabie saoudite a procédé samedi à l'exécution de 43 sunnites et de quatre chiites, dont le cheikh Al-Nimr, s'attirant la colère de l'Iran chiite.