L’Espagne veut inciter à travailler quatre jours par semaine

Par

Oubliez la pandémie et la récession qui menace : des économistes espagnols travaillent à généraliser la semaine de quatre jours en réponse aux mutations du monde du travail. L’expérimentation est partie de Valence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Madrid (Espagne).– Alors que le débat sur la réduction du temps de travail est au point mort en France, à un an de la présidentielle, l’Espagne, elle, vient de l’inscrire à l’agenda national. Une expérimentation partie de la région de la Valence, au sud de Barcelone, est en train de gagner en visibilité, après avoir obtenu le soutien du gouvernement, une coalition formée par le Parti socialiste et Unidas Podemos.