« C’est une attaque fondamentale contre nos droits » : face à la Cour suprême, une mobilisation en défense de l’avortement

Des centaines de manifestantes se sont rassemblées mardi à Washington, devant la haute juridiction, pour exprimer leur colère après la révélation d’un projet de décision qui mettrait fin au droit à l’avortement aux États-Unis. « Je suis horrifiée », réagit Elisabeth, 80 ans, qui s’était mobilisée pour l’obtenir il y a cinquante ans.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Washington (États-Unis).– « J’ai peur, je suis triste, mais je suis déterminée. » Jordan résume assez bien l’esprit de la foule rassemblée mardi après-midi devant le bâtiment de la Cour suprême à Washington. Munie d’une pancarte « le patriarcat est une pathologie », la jeune femme fait partie des centaines de manifestantes présentes depuis des heures devant le bâtiment majestueux de la Haute Cour.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal