En Suisse, les financements douteux d’un centre de recherche proche du PS français

Pendant des années, des fonds de l’université de Neuchâtel ont permis de financer des manifestations d’un centre de recherche proche de réseaux socialistes français. Ces flux financiers interrogent au sein de l’université, selon une enquête menée par Mediapart et le média suisse ArcInfo.

Antton Rouget et Anabelle Bourquin (ArcInfo)

3 mai 2022 à 07h45

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Si les Suisses sont généreux, pourquoi ne pas les faire payer ? Professeur d’histoire moderne à l’université de Neuchâtel (Unine), le Lyonnais Olivier Christin semble avoir flairé le bon filon. Cet universitaire proche de têtes pensantes du Parti socialiste français utilise de l’argent suisse pour financer des activités en France, selon une enquête menée par ArcInfo et Mediapart. Parmi ces fonds, ceux de l’université de Neuchâtel, dont il est un éminent professeur.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal