Luka Modrić, Ballon d’or offshore lié à une mafia croate du foot

Par et Blaž Zgaga (Nacional)

Luka Modrić est le nouveau Ballon d’or. Condamné à de la prison avec sursis pour fraude fiscale, le milieu du Real et capitaine de la sélection croate a aussi été associé à un clan politico-mafieux. Il est ainsi le digne porte-drapeau du football mondial.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À 33 ans, l’heure de la consécration est venue pour Luka Modrić. Le milieu de terrain du Real Madrid et capitaine de la sélection croate a remporté lundi soir le Ballon d’or 2018 décerné par France Football. L’événement est historique, puisque Modrić a mis fin au règne de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, qui se partageaient la plus prestigieuse distinction individuelle du foot depuis dix ans. Modrić a donc presque tout raflé cette année : vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid, il a remporté le titre de meilleur joueur de la Coupe du monde après avoir amené la sélection croate en finale contre la France, ainsi que le titre de meilleur joueur de l’année de la Fifa.