Au parlement européen, la Manif pour tous met l'UMP et l'UDI au pas

Par

En décembre, l'UMP avait soutenu, au parlement européen, les grandes lignes d'un rapport contre l'homophobie. Deux mois plus tard, les eurodéputés français de droite ont préféré s'opposer au même texte. Cette volte-face qui a surpris au sein du groupe PPE conservateur n'a pas empêché l'adoption haut la main d'un texte qui cristallisait les tensions depuis plusieurs semaines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après le gouvernement socialiste, qui reporte aux calendes grecques la loi sur la famille, c'est au tour des eurodéputés UMP et UDI de faire volte-face : une très large majorité d'entre eux s'est opposée au rapport Lunacek, qui plaide pour un plan d'action à l'échelle de l'Union contre l'homophobie, lors d'un vote mardi à Strasbourg. Ces défections inattendues n'ont pas empêché l'adoption haut la main d'un texte (à lire ici) qui cristallisait les tensions depuis plusieurs semaines.