Tchernobyl, combien de morts?

Par
Les allégations les plus fantaisistes ont été avancées quant au bilan de l'accident nucléaire le plus grave, de 28 à 1 million de morts. L'estimation la mieux établie (16.000 décès à l'horizon 2065) est sans doute en dessous de la réalité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelques dizaines de morts ou plus d'un million? Depuis un quart de siècle, le bilan de l'explosion d'un réacteur à la centrale nucléaire de Tchernobyl fait l'objet d'une véritable guerre des chiffres entre partisans et adversaires du nucléaire: les premiers se sont efforcés de banaliser l'accident du 26 avril 1986, quitte à escamoter les données trop gênantes de leur point de vue; les seconds ont lutté pour rétablir la vérité, au risque d'avancer parfois des estimations extravagantes. Cette macabre comptabilité peut choquer, car aucun chiffre ne rendra compte de la souffrance des habitants des régions frappées de plein fouet par la catastrophe, qui continuent de subir, après un quart de siècle, les conséquences sanitaires et économiques des radiations. Mais en dépit de leur sécheresse, les chiffres ont le mérite de donner une mesure, certes partielle, du drame qui s'est produit. A condition, bien sûr, qu'on ne les falsifie pas.