En catimini, la France prend ses distances avec la Centrafrique

Par et Michael Pauron

Ces derniers jours, des coopérants français déployés en République centrafricaine (RCA), parmi lesquels des militaires, ont pris l’avion en direction de Paris pour un vol sans retour. Emmanuel Macron a également décidé de geler l’appui budgétaire direct à la RCA, qui fut longtemps considérée comme un des fiefs de la « Françafrique » et s’est rapprochée de Moscou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les relations entre Emmanuel Macron et son homologue centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, réélu en décembre 2020 à l’issue d’un scrutin contesté, se sont tendues au fil des mois. Elles ont atteint un point de non-retour en avril, lors d’un entretien téléphonique orageux.