Le bilan des violences s'alourdit en Irak, le plus haut dignitaire chiite met en cause la classe politique

Par
Le grand ayatollah Ali al Sistani, plus haut dignitaire chiite d'Irak, a lancé vendredi un appel au calme alors que les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre se sont poursuivis à travers le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Le grand ayatollah Ali al Sistani, plus haut dignitaire chiite d'Irak, a lancé vendredi un appel au calme alors que les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre se sont poursuivis à travers le pays.