Nouvelles frappes, tirs de roquette: la guerre s’installe dans le Haut-Karabagh

Par

L’offensive militaire de l’Azerbaïdjan contre la république sécessionniste à majorité arménienne a redoublé d’intensité samedi et dimanche. Des centaines de miliciens syriens ont été acheminés par Ankara pour prêter main-forte à l’armée du président Ilham Aliev.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«La dernière bataille pour le Haut-Karabagh a commencé », a déclaré, samedi, Arayik Harutyunian, président de cette région d’Azerbaïdjan et République autoproclamée, en tenue militaire, devant des journalistes, en annonçant qu’il rejoignait le front.