L'Italie envisage de nouvelles privatisations pour réduire sa dette

Par
Le gouvernement italien envisage de procéder à des privatisations supplémentaires l'année prochaine pour réduire sa dette et trouver un terrain d'entente avec la Commission européenne sur son objectif de déficit budgétaire 2019, a annoncé mardi le ministre de l'Economie, Giovanni Tria.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien envisage de procéder à des privatisations supplémentaires l'année prochaine pour réduire sa dette et trouver un terrain d'entente avec la Commission européenne sur son objectif de déficit budgétaire 2019, a annoncé mardi le ministre de l'Economie, Giovanni Tria.