Centrafrique: des candidats demandent l'arrêt du dépouillement

Par

Deux tiers des candidats en lice à l'élection présidentielle en République centrafricaine (RCA) ont appelé lundi 4 janvier à un arrêt du dépouillement des bulletins en raison, affirment-ils, de fraudes. L'ancien premier ministre Faustin Archange Touadéra est en tête du scrutin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux tiers des candidats en lice à l'élection présidentielle en République centrafricaine (RCA) ont appelé lundi 4 janvier à un arrêt du dépouillement des bulletins en raison, affirment-ils, de fraudes. Les premiers résultats de l'élection présidentielle organisée mercredi 30 décembre créditent l'ancien premier ministre, Faustin Archange Touadéra, d'une courte avance, a annoncé samedi la commission électorale après dépouillement de tous les suffrages exprimés dans la capitale Bangui.