La droite dure triomphe à Madrid, Pablo Iglesias se retire de la politique

Le Parti populaire de la très droitière Isabel Díaz Ayuso est le grand vainqueur des élections régionales mardi, loin devant le bloc des gauches. Pablo Iglesias, cofondateur de Podemos en 2014, a manqué son pari et annonce son retrait de la politique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les élections régionales organisées mardi à Madrid viennent de bousculer la politique espagnole : le triomphe offert à Isabel Díaz Ayuso, figure de la « droite trumpiste » selon ses adversaires, l’impose désormais comme une personnalité de premier plan de la vie politique nationale, tandis que Pablo Iglesias, défait, a annoncé son retrait de la vie politique – un coup de massue pour les gauches, à quelques jours de l’anniversaire des dix ans du mouvement indigné.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal