Arabie saoudite: révolution au cœur de la famille royale

Par

C'est bien plus qu'une révolution de palais. Le complexe système de pouvoir saoudien est bouleversé par la promotion soudaine de Mohammed ben Salmane, désormais prince héritier au côté de son père, le vieux roi Salmane. En ayant écarté tous ses rivaux, celui que l'on surnomme « le Féroce », âgé de seulement 31 ans, concentre la quasi-totalité des pouvoirs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En toute simplicité, la propriété s’appelle « le château Louis XIV ». C’est un palais de 5 000 mètres carrés habitables, édifié à Louveciennes, dans les Yvelines, sur un parc de 23 hectares copie de ceux de Le Nôtre, le paysagiste du Roi-Soleil. Ni les bâtiments ni le parc ne datent pourtant du Grand Siècle, loin s’en faut, mais ils cherchent à l’imiter. À n’importe quel prix ! Construit à partir de 2011, à l’initiative d’une société appartenant au saoudien Emad Khashoggi, avec des techniques et des matériaux utilisés au XVIIe siècle, le château a surgi de terre il y a seulement quatre ans.